Centre de Chirurgie de la Femme Paris

Optimiser le parcours de soins de chaque patiente

Un plateau technique de pointe

Rapidité de prise en charge (diagnostic rapide)

Bienvenue au Centre de Chirurgie de la Femme

Le Centre de chirurgie de la femme assure aux patientes un parcours de soins facilité, avec une prise en charge globale du cancer pour vous proposer tous les soins et soutiens dont vous pourriez avoir besoin suite au diagnostic. L’un de nos points forts est l’alliance d’une équipe chirurgicale spécialement dédiée aux pathologies féminines, et le relais en externe avec des établissements de soins aux compétences reconnues : Clinique Hartmann, l’American Hospital of Paris, le centre de radiothérapie et de radiochirurgie Henri Hartmann, l’Institut du Sein Henri Hartmann (ISHH) et l’Institut Rafaël.

NOS ENGAGEMENTS

Une prise en charge personnalisée

Une équipe pluridisciplinaire spécialisée dans la prise en charge des cancers du sein et cancers gynécologiques

Accès aux dernières innovations issues de la recherche

Un parcours de soins personnalisé

NOS DÉPARTMENTS

L’alliance d’une équipe chirurgicale spécialement dédiée aux pathologies féminines

Centre Chirurgie femme : cancer sein

Cancer du sein

Dépistage express pour une prise en charge thérapeutique rapide et efficace

chirurgie plastique

Chirurgie esthétique

Un savoir-faire unique en chirurgie esthétique et plastique & médecine esthétique pour répondre à tous vos besoins

Centre Chirurgie femme : reconstruction mammaire

reconstruction mammaire

Nos chirurgiens vous proposeront la technique de reconstruction mammaire la plus adaptée à votre cas

chirurgie gynécologique

Chirurgie gynécologique

Nos chirurgiens appliquent les techniques chirurgicales les plus modernes dont la chirurgie robotique

Horaires d’ouverture

Un secrétariat disponible & réactif

Lundi: 9:00  – 19:00
Mardi: 9:00  – 19:00
Mercredi: 9:00  – 19:00
Jeudi: 9:00  – 19:00
Vendredi: 9:00  – 19:00

Planifiez votre prochain RDV

médecins spécialisés

patients pris en charge

chirurgies annuelles

2nd avis médical

équipe pluridisciplinaire

Notre équipe médicale est constituée de spécialistes dans tous les domaines liés au cancer du sein et gynécologique

Dimension Humaine

Nous nous devons de communiquer à nos patientes une information claire, appropriée que nous délivrons avec humanité et empathie

Equipements de pointe

Les équipements de nos établissement relais nous permettent de poser un diagnostic plus précis et plus sûr.

Accompagnement personnalisé

Un suivi personnalisé pour une prise en charge optimale à chaque étape de votre parcours de soins, du diagnostic à la réhabilitation.

PARCOURS DE SOINS

Rapidité de prise en charge pour un plan de traitement personnalisé

k

1ère consultation

Une 1ere consultation est organisée.

Si vous faites face à une urgence, le CCFP dispose d’une cellule “Urgence cancer” pour une prise en charge sous 24hrs 

Examens & bilans

Examens (Mammographie, biopsie etc.) pour poser le diagnostic

CONCERTATION (RCP)

Les experts du CCFP,  avis thérapeutique pluridisciplinaire sur la prise en charge la plus adaptée à chaque patient.

consultation oncologue

Etablissement du programme de soins personnalisés

Les Cancers Gynécologiques – Questions/Réponses

Questions fréquemment posées par les patients(es) du CCFP

L'allaitement maternel augmente-t-il le risque de cancer du sein ?

Il n’a pas été prouvé que l’allaitement maternel amplifie le risque de cancer du sein. Certaines recherches semblent indiquer que l’allaitement pourrait diminuer le risque de cancer du sein chez une femme, bien que ces données n’aient pas encore été confirmées. L’allaitement n’immunise pas contre le risque de cancer du sein, mais les femmes ayant allaité ne sont pas plus à risque par rapport aux femmes qui n’ont jamais allaité.

Qui est à risque de contracter un cancer du sein ?

Toutes les femmes sont exposées au risque de cancer du sein. Les facteurs de risque qui pourraient augmenter le risque de cancer du sein chez une femme sont variés comme l’âge, les antécédents familiaux, la génétique, une biopsie mammaire antérieure montrant des conditions bénignes (non cancéreuses), des menstruations commençant à un âge précoce, des menstruations se poursuivant au-delà de 50 ans ou le fait de ne pas avoir d’enfants. Un premier accouchement après 30 ans et un régime alimentaire riche en graisses sont aussi des facteurs de risque. Il faut aussi savoir que 80 % des femmes qui développent un cancer du sein ne présentent aucun facteur de risque connu.

Quels sont les signes précurseurs du cancer du sein ?

Toute modification de l’apparence ou de la texture normale d’un sein de femme peut être un signe de cancer du sein et doit être examinée par un médecin. Les signes d’alerte courants du cancer du sein comprennent une masse dans le sein, un épaississement anormal du tissu mammaire ou une modification de la densité du sein. Le cancer du sein peut aussi se manifester par une masse sous le bras, une rougeur de la peau du sein, une modification du mamelon (comme un écoulement) ou une fossette.

Le cancer du sein n’est pas toujours visible par l’apparence ou le toucher. Les femmes de plus de 40 ans doivent passer une mammographie annuelle visant à détecter le cancer du sein à un stade précoce. Les femmes à haut risque de cancer du sein (comme celles porteuses du gène BRCA1 ou BRCA2) devront suivre un protocole de diagnostic personnalisé, n’hésitez pas à contacter notre équipe pour en savoir plus.

Modalités et intérêts de l'auto-palpation

Les femmes peuvent procéder à une auto-palpation des seins pour aider à détecter les changements de textures et attirer l’attention de leur médecin en cas de doutes. L’auto-examen régulier des seins peut aider les femmes à se familiariser avec les caractéristiques individuelles de leurs seins et à remarquer tout changement. De nombreuses femmes trouvent qu’il est plus facile d’effectuer un auto-examen quelques jours à une semaine après leurs règles parce que les seins sont moins sensibles et moins gonflés. Les femmes qui pratiquent l’auto-examen doivent consulter un professionnel de santé pour déterminer comment effectuer correctement l’examen.Trouver une tumeur cancéreuse du sein lorsqu’elle est circonscrite améliore les chances de succès du traitement.

Comment réduire le risque de cancer du sein ?

Il existe de nombreux facteurs de risque de cancer du sein qui ne peuvent être contrôlés, comme les facteurs génétiques, les menstruations précoces et les antécédents familiaux. D’autres aspects tels que l’alimentation, la maternité précoce et le poids peuvent aider à réduire le risque de cancer du sein. Les femmes qui suivent un régime alimentaire riche en fruits et légumes et pauvre en graisses polyinsaturées (comme les huiles de maïs, la margarine) et en graisses saturées (viandes) peuvent réduire leur risque de contracter la maladie. Le tabagisme et la consommation d’alcool ont également été associés à une incidence plus élevée de cancer du sein. 

Les hommes peuvent-ils avoir un cancer du sein ?

Un homme est susceptible de développer un cancer du sein en vieillissant – vers 68 ans et au-delà. Parmi les facteurs universels, il y a le surpoids, les maladies du foie et certains traitements du cancer de la prostate (tout ce qui modifie les niveaux d’hormones et entraîne une augmentation des œstrogènes dans l’organisme). 

La prise d'un traitement hormonal post-ménopause augmente-t-elle le risque de cancer du sein ?

Le lien entre l’hormonothérapie et le cancer du sein reste quelque peu controversé. Bien que l’hormonothérapie substitutive soit très efficace pour soulager les symptômes de la ménopause et puisse offrir une protection contre des maladies telles que l’ostéoporose, certaines recherchers soutiennent un lien entre l’hormonothérapie substitutive et un risque accru de cancer du sein.