Malformations mammaires
Causes, types et techniques opératoires

Les malformations mammaires – Généralités

Les malformations mammaires sont assez mal connues, pourtant de nombreuses femmes en sont atteintes. Selon leur intensité, elles peuvent altérer la qualité de vie des patientes et être source de souffrance psychologique.

Il arrive que certaines patientes ne soient pas conscientes de leur présence. C’est alors le chirurgien esthétique qui découverte la malformation du ou des seins au cours d’une simple consultation en vue d’un acte de chirurgie plastique ou esthétique.

Selon la nature de la malformation des seins, l’intervention chirurgicale peut donner lieu à une prise en charge par l’assurance maladie.

Les causes d’une malformation mammaire

Les causes principales de malformation mammaire peuvent être classées en deux catégories :

Z

Les malformations mammaires d’origine congénitale (mais pas héréditaire)

Lorsqu’elles sont d’origine génétique, on note parfois la présence de plusieurs anomalies associées.

Les malformations mammaires sont fréquentes et touchent beaucoup de femmes.

Leur importance est très variable, allant d’une simple malformation légère ou partielle, à une malformation totale voire à l’absence de développement du sein, entraînant par la même occasion des difficultés pour l’habillement ou encore un complexe important.

Malformations mammaires: Les techniques opératoires

Les techniques les plus souvent retenues pour traiter une malformation mammaire sont :

Z

La pose de prothèses mammaires

Z

Plusieurs techniques de mammoplastie

Le choix des techniques de chirurgie plastique et esthétique du sein à utiliser dépend de la malformation mammaire à corriger. Il peut aussi varier en fonction du stock de graisse du corps de la patiente et de son âge. Chez les adolescentes ou les jeunes femmes, les techniques naturelles (lipofilling) peuvent être privilégiées. Cela permet d’éviter la présence de corps étranger et la nécessité d’avoir recours à d’autres chirurgies ultérieures (par exemple, le remplacement d’implants mammaires tous les 10 ou 15 ans).

augmentation mammaire dr sarfati paris

Malformations mammaires : les différents types

On appelle malformation du sein toute anomalie de forme d’un ou des deux seins. Il existe plusieurs types de malformations mammaires, selon leur aspect et la partie du sein qu’elles affectent. Seul un professionnel de santé spécialisé peut ; après avoir effectué un examen clinique minutieux ou demandé la réalisation d’examens d’imagerie médicale ; poser un diagnostic et définir la nature exacte de la malformation.

Les malformations les plus fréquentes sont :

L’asymétrie mammaire

L’asymétrie est avérée lorsque les deux seins ont un volume différent. Ce défaut esthétique peut se corriger facilement grâce à la chirurgie esthétique. Il existe alors deux possibilités : réaliser une augmentation mammaire par injection de graisse (lipofilling) ou pose de prothèse sur le sein le moins volumineux, ou une réduction mammaire sur le sein le plus volumineux.

L’hypoplasie

L’hypoplasie, aussi appelée aplasie mammaire, est l’absence de développement des glandes mammaires. Cette malformation est aussi présente chez les femmes dont le développement des seins est anormalement insuffisant. Afin de corriger l’hypoplasie, il est possible de proposer une augmentation mammaire avec pose d’implants mammaires.

Le syndrome de Poland

Il s’agit d’une malformation des seins qui trouve son origine dans l’absence d’une partie du muscle pectoral, ainsi qu’une anomalie de développement de la poitrine. Pour y remédier, l’intervention chirurgicale consiste à injecter de la graisse ou à poser des prothèses mammaires. On peut parfois retrouver dans le syndrome de Poland d’autres anomalies associées, telles que l’absence du muscle pectoral ou encore une malformation de la main du côté du sein déformé.

Les seins tubéreux

Cette malformation résulte d’une absence de développement de la base du sein. La forme des seins peut s’apparenter à un tube, ou parle aussi de « courge », car la base de seins est étroite et haute alors que l’aréole est très large. Par ailleurs, les seins tubéreux sont généralement de petit volume. Pour corriger ce problème esthétique, on envisage plusieurs techniques comme la pose de prothèses mammaires ou encore l’injection de graisse. Le traitement de cette anomalie peut être délicat

Les glandes mammaires accessoires

Elles désignent la présence d’une ou plusieurs glandes mammaires surnuméraire. En général, celles-ci se développent dans le creux axillaire (sous l’aisselle). L’ablation des glandes mammaires accessoires est une chirurgie simple, laissant peu de cicatrices, parfaitement camouflées dans le creux axillaire.

Les mamelons surnuméraires

Il s’agit de la présence d’un ou plusieurs mamelons sur le thorax, généralement en dessous de la poitrine. La chirurgie est assez simple, comme en présence de glande mammaire accessoire. Il suffit de retirer le mamelon surnuméraire. Les cicatrices sont visibles sur le thorax, mais restent tout à fait discrètes.

Les mamelons invaginés ou ombiliqués

Cette anomalie survient en présence de canaux galactophoriques trop courts. Le mamelon se développe difficilement, et est alors tourné vers l’intérieur. La chirurgie esthétique peut corriger cette malformation et entraîne une petite cicatrice située sous le mamelon.

 

Le remboursement de l’opération de correction d’une malformation mammaire

Le prix d’une chirurgie pour corriger une malformation des seins dépend de la méthode choisie et du travail réalisé.

Cependant, le traitement chirurgical des malformations mammaires entre le plus souvent dans la catégorie de la chirurgie réparatrice. Dans ce cas, l’assurance maladie propose un remboursement des frais liés à l’intervention.

Ces informations vous seront bien sûr communiquées par le chirurgien esthétique lors d’une consultation préopératoire.

 

Vidéo – La chirurgie des seins

Prendre rendez vous au centre de la chirurgie de la femme à paris