la reconstruction mammaire
post-mastectomie par prothèse

Reconstruction mammaire par prothèse – Les principes

Le cancer du sein touche une femme sur 8 en France. Si les traitements sont de plus en plus performants face à la maladie, la chirurgie n’en reste pas moins une étape lourde pour la vie des patientes. La reconstruction mammaire post-mastectomie par prothèse est une possibilité qui offre de bons résultats esthétiques.

Lorsque le sein est touché par une tumeur cancéreuse, la chirurgie mammaire est une des options de référence dans le cadre de la prise en charge thérapeutique. Elle peut consister à enlever la totalité du sein atteint (mastectomie) ou seulement la zone du sein touchée (tumorectomie).

À la suite de cette intervention chirurgicale, qui peut représenter une véritable épreuve pour les femmes, les possibilités de reconstruction du sein sont multiples, mais non obligatoires. La technique la plus fréquemment retenue est la reconstruction mammaire par prothèse. Cette option à l’avantage de donner un résultat proche du naturel grâce à la conception des implants qui reproduisent le galbe du sein de façon très réaliste.

Au niveau chirurgical, la reconstruction du sein par prothèse est la plus simple des techniques de reconstruction mammaire. Toutefois, pour pouvoir en bénéficier, il est nécessaire que la paroi thoracique présente une bonne souplesse cutanée dans les suites de la mastectomie.

L’opération offre la possibilité d’obtenir un résultat visible dès la fin de la chirurgie, à la sortie du bloc opératoire. Par ailleurs, le résultat esthétique s’améliore très rapidement dans les semaines qui suivent la pose de prothèse.

L’autre avantage indéniable de cette reconstruction mammaire post-mastectomie est l’absence de nouvelle cicatrice. Le chirurgien chargé de l’intervention utilise la cicatrice de mastectomie précédemment réalisée pour poser l’implant. Cela permet, par ailleurs, de corriger l’aspect de cette première cicatrice de mastectomie en cas de résultat inesthétique.

En revanche, certaines situations ne permettent pas d’effectuer cette technique de reconstruction. C’est notamment souvent le cas dans les suites d’un traitement par radiothérapie. Les rayons ont tendance à altérer l’élasticité de la peau qui devient alors trop fixe pour pouvoir mettre en place une prothèse en l’état. Dans ces conditions, on préférera opter pour une autre technique de reconstruction mammaire (reconstruction par lambeau) qui offre aussi de très bons résultats.

Pose de prothèse mammaire après cancer du sein : la technique

Z

Les implants anatomiques pour un rendu naturel

 

Cette reconstruction mammaire post-mastectomie consiste à insérer des implants mammaires. Ceux-ci peuvent être de plusieurs formes et tailles, en fonction du résultat souhaité.

Les implants utilisés sont tous anatomiques, car ils permettent de reproduire un volume de sein de manière très naturelle.

Chez certaines patientes, la reconstruction post-mastectomie par pose de prothèse nécessite une étape intermédiaire. C’est le cas lorsque la peau de la paroi thoracique manque de souplesse et d’élasticité. On utilise alors des expandeurs avant d’introduire les implants définitifs.

Ces expandeurs sont des prothèses provisoires qui servent à étirer la peau grâce à l’injection progressive de sérum physiologique. Cela permet d’augmenter l’espace nécessaire à l’implant définitif pour obtenir un résultat esthétique harmonieux. 

Z

Modalités de la reconstruction post-mastectomie

 

L’intervention chirurgicale dure entre 1 heure et 1 heure et demie. Elle se déroule sous anesthésie générale et nécessite donc une consultation au préalable auprès d’un médecin anesthésiste afin de s’assurer de l’absence de contre-indication.

La durée d’hospitalisation est généralement d’une seule nuit, mais peut être prolongée au besoin. Toutes les modalités pratiques vous sont expliquées lors d’une consultation pré chirurgie. Une fiche informative ainsi qu’un devis détaillé vous sont remis à cette occasion.

Résultats esthétiques après une reconstruction du sein par prothèse

Les résultats de cette chirurgie réparatrice du sein peuvent être appréciés tout de suite après l’intervention.

Cependant, il est possible qu’un œdème se forme après l’intervention et perdure pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

Les résultats définitifs d’une telle intervention chirurgicale sont visibles après plusieurs mois, le temps que les tissus du sein reconstruit s’assouplissent et reprennent un volume plus naturel.

reconstruction mammaire post mastectomie par prothèse à paris

Reconstruction mammaire par prothèse : après l’intervention

Après l’intervention, le port d’un soutien-gorge de contention est nécessaire. Il sera mis en place directement au bloc opératoire, en fin d’intervention.

Le retour à domicile a lieu dès le lendemain de l’intervention pour la plupart des patientes. Cependant, celui-ci s’effectue avec les drains. Si la patiente est préoccupée par les suites opératoires et les soins à domicile avec les drains, elle peut rester quelques nuits supplémentaires à la clinique jusqu’au retrait de ceux-ci.

La reprise des activités socioprofessionnelles peut s’effectuer après 3 semaines en moyenne.

On programme un rendez-vous de consultation auprès du chirurgien quelques semaines après l’opération afin de contrôler la bonne cicatrisation. Parfois, la prescription de quelques séances de kinésithérapie est nécessaire, 4 semaines après la reconstruction mammaire.

Tarif d’une reconstruction mammaire post-mastectomie par prothèse

Le prix d’une reconstruction du sein par prothèse dépend de la méthode retenue par le chirurgien. Le tarif peut par exemple varier selon la nécessité ou non de poser des prothèses provisoires par expandeurs. Cependant, la sécurité sociale prend en charge le coût de cette intervention. Afin d’obtenir un remboursement de la part de votre caisse d’assurance maladie, une demande d’entente préalable est nécessaire. Parlez-en avec le service administratif de votre chirurgien.

Prendre rendez vous au centre de la chirurgie de la femme à paris